Notre page FB :
Cette page web :

Votre gouvernement se préoccupe-t-il des bébés nés dans votre pays?

Cet article propose une nouvelle méthode pour demander des comptes aux gouvernements par rapport à leurs obligations en termes de droit à la santé. Basée sur l'un des textes relatif aux droits de l'homme les plus fondamentaux de l'ONU et des données de l'OMS, l'UNICEF, la Banque Mondiale et le FMI, cette méthode permet d'évaluer quels gouvernements font du bon travail quand il s'agit de sauver la vie de bébés et lesquels s'en moquent.

A newborn baby delivered by US Navy doctors.
Un nouveau-né dans les mains de médecins de la Marine Américaine. Les USA ont l'un des pires taux de mortalité infantile et l'un des pires systèmes de santé comparé à leur niveau de développement, mais ils font de magnifiques photos de bébés. Source: Suzanne M. Day, Wikimedia.

L'outil que je propose est un graphique interactif qui peut sembler complexe au premier regard, mais il sera expliqué pas-à-pas ci-dessous. En attendant de lire plus loin, vous pouvez essayer de cliquer sur les différents boutons et de survoler le graphique avec la souris. Vous comprendrez probablement très vite le principe, ce qui vous évitera de lire le reste de l'article:

Relationship between economic development and infant mortality rate
La relation entre le développement économique et le taux de mortalité infantile

Quantité de journalistes et reporters, de chercheurs, d'hommes et de femmes politiques et d'organisations de défense des droits de l'homme tentent de demander des comptes aux divers gouvernements du monde par rapport à leurs violations des droits de l'homme. Malheureusement, ils ont tendance à s'appuyer sur un concept des droits de l'homme amputé: la plupart de leurs activités se concentrent sur les droits civils et politiques comme la liberté d'expression, la liberté de religion et l'Etat de droit. Les droits économiques et sociaux sont généralement limités aux problèmes de discrimination et d'aide en cas de catastrophe. Il n'arrive pour ainsi dire jamais que l'on demande des comptes à un gouvernement par rapport à ses obligations de fournir certains services de base dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la lutte contre la pauvreté etc. 

Cette tentative de demander des comptes aux gouvernements relativement au droit à la santé est basée sur le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, l'un des textes de droits de l'homme les plus fondamentaux de l'ONU, ratifié par 164 pays. Ce texte stipule: "Les mesures que les Etats parties au présent Pacte prendront en vue d'assurer le plein exercice [du droit à la santé] devront comprendre les mesures nécessaires pour assurer […] la diminution […] de la mortalité infantile" (article 12.2). Un autre article du même texte précise que chaque Etat prend des mesures "au maximum de ses ressources disponibles, en vue d'assurer progressivement le plein exercice des droits reconnus dans le présent Pacte" (article 2.1).

Du moins pour les années récentes, des données de bonne qualité sur la mortalité infantile sont disponibles pour la plupart des pays dans le monde; le taux de mortalité infantile est défini comme le nombre de bébés qui meurent dans leur première année de vie sur 1000 bébés nés vivants. La source la plus fiable est Child Mortality Estimates (CME Info), un site web géré par le Groupe inter-agence de l’ONU pour l’estimation de la mortalité infantile, issu d'une collaboration entre l'UNICEF, l'OMS, la Banque Mondiale et la UN Population Division. Quand CME Info ne fournit pas de données pour un pays ou une année précise, d'autres sources sont utilisées; pour plus de détails, référez-vous aux informations fournies par les graphiques interactifs ci-dessous.

Comment pouvons-nous évaluer les "ressources disponibles" dans chaque pays? Comme ce critère est mentionné dans chaque texte fondamental sur les droits de l'homme par rapport aux obligations des Etats à réaliser les droits économiques et sociaux, cette question est fondamentale. La plupart des experts s'accordent à dire que le meilleur moyen pour mesurer le niveau de vie dans un pays est le PIB par habitant compensé en pouvoir d'achat (abrégé "PIB" dans cet article). Des projets à grande échelle de la Banque Mondiale, du FMI et d'autres organisations internationales et académiques fournissent des données solides pour cet indicateur. Les graphiques interactifs fournissent des informations plus détaillées.

Dans le graphique ci-dessous, chaque point représente un pays; les pays qui exportent massivement du pétrole ou d'autres produits miniers ont été exclus, pour des raisons expliquées ci-dessous. L'axe des x représente le PIB sur une échelle approximativement logarithmique (en fait, le logarithme du PIB plus une constante afin d'obtenir une distribution symétrique). L'axe des y représente le taux de mortalité infantile. Si votre souris se trouve au-dessus d'un des points, vous obtiendrez plus d'informations sur le pays qu'il représente.

Relationship between economic development and infant mortality rate
La relation entre le développement économique et le taux de mortalité infantile

Il est évident au premier regard qu'il y a une très forte relation entre la mortalité infantile et le PIB. Aucun pays à faible revenu ne parvient ne soit-ce qu'à approcher les valeurs que les pays industrialisés peuvent offrir à leurs citoyens. Tous les pays avec un PIB en-dessous de 1000$ ont une mortalité infantile au-dessus de 40‰. Tous les pays en-dessous de 3000$ ont une mortalité infantile au-dessus de 30‰. A l'inverse, tous les pays avec un PIB au-dessus de 30'000$ ont une mortalité infantile inférieure à 6‰. Ceci montre clairement que sur le long terme, le développement économique permettra à moins de bébés de mourir dans leur première année de vie, et c'est le seul moyen d'y parvenir.

La ligne diagonale rouge représente la ligne qui s'adapte le mieux au nuage de points. elle a été calculée par une méthode appelée régression linéaire. En termes techniques, c'est la ligne pour laquelle la sommes des carrés de la distance verticale entre la ligne et les différents points est minimale. Ceci nous permet de calculer la mortalité infantile moyenne pour un certain niveau de PIB, basée sur la mortalité infantile dans les différents pays par rapport à leur PIB. Si un pays est significativement au-dessus de la ligne, nous pouvons considérer que ses accomplissements dans le domaine des soins médicaux laissent sérieusement à désirer, à moins que nous ne trouvions une autre explication pour sa performance médiocre.

Le graphique ci-dessous montre tous les pays, inclus ceux qui exportent passivement du pétrole ou des produits miniers; ces derniers sont représentés comme cercles, alors que les autres pays sont des disques pleins. Les pays les plus grands et quelques autres pays aux caractéristiques intéressantes sont désignés par leur nom afin de fournir une vue d'ensemble.

Relationship between economic development and infant mortality rate
La relation entre le développement économique et le taux de mortalité infantile

On voit de suite pourquoi les pays qui exportent massivement du pétrole ou des produits miniers ont été exclus du premier graphique et du calcul de la ligne représentant la mortalité infantile moyenne pour chaque niveau de PIB. A l'exception de la Norvège, aucun d'entre eux n'a un système de santé meilleur que la moyenne. Le pays qui se trouve le plus proche de la ligne moyenne en 2015 est la Libye, mais ceci est dû au fait que son PIB s'est écroulé suite à l'insurrection et l'intervention militaire de l'OTAN, alors que son système de santé n'a pas souffert au même degré. Avant 2011, la Libye était au milieu des autres pays pétroliers du Moyen-Orient, bien au-dessus de la ligne. Un autre article tentera de fournir une explication pour cette "malédiction du pétrole".

Le graphique ci-dessous ne montre que quelques pays majeurs. Avec le bouton "Choisir les pays", vous pouvez ajouter les pays qui vous intéressent. Le bouton "Changer la période" vous permet de choisir l'année entre 1950 et 2015. Si la souris se trouve au-dessus de l'un des pays, une bulle d'aide fournit les informations les plus importantes: la mortalité infantile, en pour mille et comme pourcentage de la mortalité moyenne pour ce niveau de PIB, ainsi que le nombre de bébés que ce pays a sauvés par un système de santé meilleur que la moyenne, ou alors le nombre de bébés qui auraient pu être sauvés avec un système de soins moyen.

Relationship between economic development and infant mortality rate
La relation entre le développement économique et le taux de mortalité infantile

Si vous passez un peu de temps sur ce graphique et à faire passer le message que la vie des bébés compte, ces derniers vous seront reconnaissants. Notre système académique et nos médias ne s'en préoccupent guère.

Comments

  • No comments found

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.

Menu

total time: 0.45920395851135